Pensée du jour 27 octobre 2022

Pensée du jour 27 octobre 2022

La petite voix méditation quotidienne Eileen Caddy

Un nouveau concept est comme une graine plantée dans la chaleur de ta maison. La graine ne peut être retirée directement de cette atmosphère tant qu’elle n’est pas assez forte pour être plantée là où elle doit résister aux éléments extérieurs. Il en est de même avec un nouveau concept: il ne peut être sorti comme un lapin d’un chapeau par un prestidigitateur. Lui donner substance et forme prend du temps.

Il doit être testé sur un petit nombre avant de pouvoir être donné à tous. Cela demande un grand amour et une grande patience; cela demande de la consécration et du dévouement. Ce processus est ce qui se passe en ce moment avec le Nouvel Age. C’est tout neuf Beaucoup de nouvelles idées et de nouveaux concepts sont en train de naître, et chacun doit être testé, compris, aimé et chéri. Si tu es un pionnier du Nouvel Age, tu dois être prêt à aller de l’avant sans peur et être prêt à essayer le plus neuf du neuf.

https://www.etresoi.ch

Pensée du jour d’Omraam Mikhaël Aïvanhov

Pensée du lundi 27 octobre 2022

Manger – en pensant à la nourriture et aux quatre éléments

À quoi pensez-vous quand vous mangez? À vos problèmes d’argent, à vos chagrins d’amour, à la dernière parole vexante qu’on vous a dite… Tâchez d’oublier tout cela un moment et de penser à la nourriture, mais aussi à votre corps qui reçoit cette nourriture. Qu’est-ce que votre corps? La réunion d’éléments qui se trouvaient auparavant dans l’eau, l’air, la terre, le feu. Ils formaient la matière d’autres corps qui, avec le temps, se sont décomposés. Et lorsque nous mangeons maintenant des fruits ou des légumes en disant: «Ça, c’est une poire ou une pastèque, ça c’est une laitue ou un concombre…» c’est vrai, mais avant d’exister sous cette forme et ces couleurs que nous avons là sous les yeux, à combien d’autres formes animées ou inanimées ces éléments ont-ils appartenu et sous combien d’autres couleurs! Depuis l’origine du monde, ce sont toujours les mêmes éléments qui entrent dans la constitution des minéraux, des végétaux, des animaux et des hommes.

Quand le temps ou un accident les désintègre, ils retournent dans les grands ateliers de la nature pour y être transformés, mais les éléments eux-mêmes qui les constituent restent éternellement neufs, purs et inoxydables. Peu importe que toutes les formes vivantes s’usent, moisissent, pourrissent et tombent en poussière: la nature les reprend dans ses ateliers et les redonne comme nourriture fraîche à tous les êtres vivants, ou les utilise pour reconstruire les nouveaux corps des créatures.

https://www.fbu.org

(Visited 875 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.