Previsions energetique septembre 2020

prevision energetique

Voici les prévisions énergétiques pour le mois de septembre. Alors ces prévisions sont un aperçu de ce qu’il peut se passer, de façon générale, dans le mois. Faites preuve de discernement, et prenez ce qui fait écho en vous. Si cela ne résonne pas, c’est juste aussi. Il se peut que ces prévisions ne se soient pas flagrantes sur le moment présent, et que ce ne soit que les prémices de quelque chose de plus grand dont nous prendrons conscience dans la matière bien plus tard.

C’est parti pour un tirage à partir de 3 jeux de cartes, l’oracle de la Triade pour les grandes lignes.  Tarot du Rider Waite pour approfondir. Et la sagesse de l’Ho’oponopono pour la synthèse.

La mutation nous indique des changements à venir. Des décisions seront à prendre et risquent fort de bouleverser nos projets, nos habitudes bien ancrées. Il faudra toutefois faire preuve d’adaptabilité avant de trouver nos marques, nos repères. C’est un passage transitoire, mais indispensable pour aller vers autre chose.

Avec le 3 de pentacles, on nous indique que ce changement devra bien être préparé, et que notre confiance va jouer un rôle déterminant dans la suite à venir. Comme l’image l’indique, c’est le moment de réparer ce qui est endommagé, de bâtir quelque chose de nouveau, et peut-être d’être bien conseillé.

Le 2 de coupe nous invite à soigner, guérir, les vieilles blessures de la société, et bien évidemment cela commence par les nôtres, et on va nous demander d’agir en communion avec les autres, en communauté. Rien ne pourra se faire seul. C’est ensemble, main dans la main, qu’il faudra avancer. Pour cela il va falloir être soudé face à l’adversité.

Le roi de bâton indique l’arrivée possible d’une personne qui va jouer un rôle déterminant pour la société. Cette personne va faire figure d’autorité, mais aussi de justice. Le tout sans agressivité. Il va dégager une puissante énergie pour nous aider à franchir ce cap.

Les Racines symbolisent le fondement, les bases, mais aussi les liens qui nous unissent. Ce sont nos mémoires.  Les erreurs du passé peuvent faire ombrage dans notre vie de tous les jours, et ce pour chacun d’entre nous. On nous demande là de prendre conscience de ce qu’il se passe actuellement dans nos vies. Nos racines sont-elles suffisamment solides pour faire face à la mutation qui se trame à l’heure actuelle ?

Le 7 de bâton va nous permettre de nous adapter et faire preuve de résistance face à cette mutation qui va en déstabiliser plus d’un. Nous allons perdre nos racines, nos repères. Il va nous falloir du courage pour avancer, sans se laisser happer par le chaos que les événements vont créer.

Le cavalier de pentacle nous invite à être prudents, à ne pas rechercher les risques inutiles. Il est méthodique et réfléchi, et nous demande de faire preuve de patience, et de persévérance.

La Reine de pentacle, c’est l’influence féminine qui était présente le mois dernier, et qui nous permettra de suivre notre intuition pour vivre ce moment du mieux que l’on puisse.

Le SCEAU indique qu’un signe du destin peut intervenir pour nous permettre de retrouver une harmonie intérieure. Il faut aller chercher ce qu’il y a de plus beau, de plus lumineux, dans le chaos, afin de le transmuter. C’est également une protection spirituelle. Alors, quelle que soit la façon dont nous allons vivre la situation actuelle, ne cessons de douter que c’est pour la bonne cause, pour notre plus grand bien.

Le 4 de pentacle nous indique que malgré le chaos ambiant nous sommes sur le bon chemin. Il y aura certainement des sacrifices à faire, il est ici question de générosité, de partages de richesse. La situation semble sous contrôle par les plus hautes instances, malgré les apparences.

Le valet de pentacle est porteur de bonnes nouvelles. Il a l’air émerveillé par ce pentacle qui n’est pas sans rappeler le sceau de la Triade. Cette carte peut être associée à l’introspection et à la conscience. Vous allez avoir un aperçu de la vérité, qui ne sera pas comprise dans l’instant, mais plus tard.

L’amoureux nous confronte à un choix à faire. Il ne pas succomber à la peur, mais il convient d’être prudent. On voit qu’il y a 2 forces opposées, ce qui va créer des tensions. Ici encore, nous sommes appelés à l’union, et non la division.

En synthèse, nous avons la culpabilité. « Ce qui est fait est fait. Je me pardonne, je nettoie mes mémoires culpabilisantes, et je me consacre à l’avenir. » La culpabiliser est l’unique sentiment négatif qui ne peut se transformer en positif. Il nous est impossible de revenir en arrière pour modifier ce qui a été fait, ou n’a pas été fait. Tous ces faits restent ancrés dans nos mémoires, dans nos racines même. Donc par rapport à la situation que l’on vit, quelle que soit cette situation, ne culpabilisez pas. Accueillez ce qui est, nettoyez ces mémoires. Des choix peuvent être à faire, et nous allons devoir trancher. Tournons-nous vers l’avenir, au lieu de ressasser des événements passés.

Source: https://www.fabienneadde.com/

(Visited 309 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.