Quand on recherche la joie a l’extérieur, elle ne peut qu’être éphémère

Quand on recherche la joie a l'extérieur, elle ne peut qu'être éphémère

Quand on recherche la joie a l’extérieur, elle ne peut qu’être éphémère, passagère ou même volatile. De sorte qu’on fini par courir après en tentant de la trouver dans une nouvelle tenue, de nouvelles chaussures, un nouvel appareil technologique. Mais cette joie n’est pas complète et vous quitte encore et encore vous poussant à aller la cueillir ailleurs encore et encore et à en devenir esclave.

Seul le travail spirituel, c’est à dire vouer son existence à amasser des richesses intérieures peut vous laisser un trésor qui jamais ne vous quittera. Car c’est en vous que vous l’y avez invité, vous avez du y faire de la place pour l’accueillir et quelle joie de le contempler chaque jour avec gratitude !

Car ce trésor vous l’avez en vous depuis le début, mais il se fait discret jusqu’à temps que vous le reconnaissiez au-delà de tous les autres trésors. Les joies éphémères de l’extérieur n’étaient que des messages envoyés du dedans.

Et à la différence de votre maison, votre temple intérieur n’est jamais limité dans son espace, c’est pourquoi il peut y contenir un trésor qui ne cessera de grandir. Des richesses qui vous élèveront sur des plans de votre conscience où la joie, l’harmonie et la vie sont issu du même verbe. Aimer.

Lulumineuse

Source : http://www.lulumineuse.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.